MICROBIOTE INTESTINAL : Il nous fait aussi la peau

Des études de plus en plus nombreuses élargissent le rôle du microbiote intestinal aux maladies de peau, cette recherche de l’Université d’Usak (Turquie) démontre aujourd’hui son implication dans la progression de l’hidradénite suppurée (HS), une maladie inflammatoire de la peau. Ces travaux présentés au Symposium 2021 de l’European Academy of Dermatology and Venereology (EADV) ajoutent à la preuve d’un axe intestin-peau, impliqué dans les affections cutanées inflammatoires chroniques.

 

L’étude suggère précisément que le déséquilibre du microbiote intestinal (dysbiose) pourrait jouer un rôle important dans la progression de l’hidradénite suppurée (HS), ou idrosadénite.

 

L’HS est une affection cutanée douloureuse à long terme, de nature chronique et récurrente, caractérisée par une inflammation qui entraîne des abcès avec des écoulements malodorants et déplaisants. La maladie a donc un impact significatif sur la qualité de vie des patients. La HS est une maladie multifactorielle causée par des facteurs à la fois génétiques et environnementaux. L’obésité et le tabagisme peuvent exacerber considérablement les symptômes. Ces 2 facteurs ont un impact sur le microbiome intestinal.

 

Sur l’axe intestin-peau : des études ont démontré que le microbiome intestinal et la peau sont intrinsèquement liés, offrant « tous 2 » une défense contre les agents pathogènes de l’environnement. Cette relation maintenant connue sous le nom d ‘«axe intestin-peau»  a déjà été liée à de nombreuses affections cutanées inflammatoires et auto-immunes, telles que l’acné et le psoriasis.

Caractériser le microbiome intestinal de patients atteints d’hidradénite suppurée

Cette connexion a incité l’équipe turque à caractériser la composition du microbiome intestinal de patients atteints d’HS, en émettant l’hypothèse que le déséquilibre du microbiote pourrait jouer un rôle dans la charge inflammatoire élevée de la maladie.

 

Les chercheurs ont collecté des échantillons de matières fécales de 15 patients atteints de HS et de 15 témoins appariés en bonne santé pour analyser leur microbiote intestinal. Cette analyse constate l’abondance relative de 3 espèces de bactéries pr »ésentes à des niveaux réduits chez les patients atteints de HS (Clostridiales, Firmicutes et Fusicatenibacter). Or, des quantités réduites de ces bactéries sont déjà connues pour perturber l’équilibre et la régulation du microbiote et pour favoriser une réponse inflammatoire.

 

Un effet médié par le système immunitaire ? Le microbiote intestinal joue un rôle essentiel dans la santé humaine à travers le développement de la réponse immunitaire, contrôlée par des voies spécifiques et les produits du métabolisme, appelés acides gras à chaîne courte (AGCC). Les bactéries de l’intestin (comme les Firmicutes) produisent ces AGCC qui assurent le maintien d’un équilibre entre les cellules immunitaires qui stimulent ou suppriment une réponse inflammatoire. Toute perturbation de cet équilibre, comme le démontre l’abondance réduite de ces organismes dans le microbiome intestinal des patients HS, peut induire une réponse inflammatoire indésirable.

 

La recherche confirme ainsi que l’axe intestin-peau est impliqué dans la progression de cette affection cutanée inflammatoire chronique, et que cet effet est probablement médié par le système immunitaire. « Bien que des preuves supplémentaires soient nécessaires, nous pensons qu’une modification de l’alimentation et/ou la prise de probiotiques adaptés pourraient être bénéfiques pour ces patients qui ne disposent aujourd’hui que d’options de traitement très limitées » , commente l’auteur principal, le Dr Neslihan Demirel Ogut, de l’Université d’Usak.

 

Une recherche pionnière qui jette les bases de recherches futures sur la gestion de cette maladie débilitante encore négligée. 

Source: EADV (European Academy of Dermatology and Venereology) Spring Symposium 7-May-2021 The role of the gut microbiota in inflammatory skin diseases

Lire aussi : PSORIASIS : Le jeûne intermittent fait des miracles

Équipe de rédaction Santélog

Cet article MICROBIOTE INTESTINAL : Il nous fait aussi la peau est apparu en premier sur Santé blog.

The post MICROBIOTE INTESTINAL : Il nous fait aussi la peau first appeared on ProcuRSS.eu.

Menu