PSORIASIS : Un diagnostic non invasif des tissus cutanés profonds ?

Pouvoir détecter et faire un premier diagnostic d’un trouble cutané, comme le psoriasis par exemple, avec un petit dispositif simple, juste à poser contre la peau, sera possible dans un avenir proche : en évaluant de manière fine la rigidité des tissus, ce dispositif de détection souple développé par des bioingénieurs de l’Université de Hong Kong promet, dans la revue Nature Biomedical Engineering , une évaluation de haute précision et en temps réel, de la rigidité et donc de la santé des tissus profonds.

 

L’équipe chinoise a conçu un dispositif électromécanique simple qui permet par simple contact superficiel, le diagnostic de pathologies des tissus profonds, comme le psoriasis, et de manière non invasive. Avec à terme des applications possibles pour les médecins et les dermatologues, dans le diagnostic et l’évaluation clinique des maladies dermatologiques, dont les cancers de la peau mais aussi pour les patients sujets à des récidives de psoriasis ou de dermatites.

Détecter les maladies de peau par simple contact

Les systèmes électromécaniques qui permettent des mesures précises et rapides de la rigidité des tissus mous du corps humain sont des sources prometteuses de données cliniques utiles pour la surveillance, le diagnostic et le traitement de nombreuses pathologies, en particulier celles de la peau. Les techniques diagnostiques existantes, comme l’élastographie par résonance magnétique, exigent des dispositifs et des équipements complexes dans les hôpitaux et des praticiens qualifiés. Ces nouvelles technologies beaucoup plus « légères » et mobiles de mesure de la rigidité des tissus, répondent ainsi à un besoin réel et ouvrent de toutes nouvelles perspectives.

 

Un système électromagnétique miniature qui intègre un actionneur vibratoire et une feuille de détection de déformation souple permet de surveiller en temps réel le « module de Young », ou la résistance à la traction de la peau et d’autres tissus biologiques mous à des profondeurs d’environ 1 à 8 mm, en fonction de la conception des capteurs. Testées sur toute une série de matériaux synthétiques et biologiques, les performances du dispositif sont confirmées : le capteur permet d’identifier les lésions cutanées en détectant un degré de rigidité plus élevé que celui de la peau avoisinante. Les différences d’élasticité et d’hydratation de la peau sont en effet des mesures simples mais signifiantes sur un plan clinique, qui évoquent une lésion cutanée. Ensuite, aux différentes lésions ou maladies cutanées correspondent différents degrés d’élasticité et d’hydratation : ainsi, un tissu cancéreux est généralement plus rigide ou plus mou que le tissu sain. Ces différences constituent donc de bons biomarqueurs diagnostiques pour toute une gamme d’affections cutanées.

 

Un dispositif électromécanique « léger » : le dispositif « ne fait » que 2,5 mm d’épaisseur et sa zone de contact est d’environ 2 cm². Il est également conçu pour fonctionner sur les zones poilues de la peau. Les premiers essais cliniques menés chez des patients souffrant de troubles cutanés confirment son efficacité et sa précision à détecter les lésions associées ou proches du psoriasis.

 

C’est donc un nouveau modèle portable d’aide au diagnostic et à la surveillance de la réponse au traitement, que ce soit en dermatologie pathologique, en cicatrisation ou en esthétique. D’autres applications sont possibles en particulier pour l’évaluation des propriétés physiques de la peau au cours du vieillissement ou en situation de déshydratation.

 

« Bientôt nous pourrons tout simplement surveiller à domicile l’état de santé de notre peau à tout moment et avec un simple appareil portable».

Source: Nature Biomedical Engineering 27 May 2021 DOI : 10.1038/s41551-021-00723-y Miniaturized electromechanical devices for the characterization of the biomechanics of deep tissue

Plus sur Diagnostic Blog et Dermato Blog

Équipe de rédaction Santélog

Cet article PSORIASIS : Un diagnostic non invasif des tissus cutanés profonds ? est apparu en premier sur Santé blog.

The post PSORIASIS : Un diagnostic non invasif des tissus cutanés profonds ? first appeared on ProcuRSS.eu.

Menu