Maladie COELIAQUE : En 25 ans, elle a doublé chez les enfants

Cette étude présentée au World Congress of Paediatric Gastroenterology, Hepatology and Nutrition suggère que l’incidence de la maladie cœliaque aurait globalement doublé chez les enfants en 25 ans. En cause, ici le dépistage mené chez ces enfants participants d’âge scolaire au cours de l’étude, mais aussi l’augmentation réelle de l’incidence de la maladie.

 

La maladie cœliaque est caractérisée par une réponse auto-immune anticorps contre le gluten, une protéine présente dans le blé, l’orge et le seigle et présente dans de nombreux aliments comme le pain, les pâtes, les biscuits, les gâteaux et certaines céréales pour le petit-déjeuner. Les anticorps endommagent la muqueuse intestinale, provoquant des symptômes tels que ballonnements, des douleurs, la diarrhée, l’anémie et d’autres conditions liées à la malabsorption des nutriments, notamment la fatigue et jusqu’à l’ostéoporose et des problèmes de fertilité. Chez les nourrissons et les enfants, la maladie cœliaque peut provoquer des douleurs abdominales, des ballonnements et des vomissements, ainsi que des troubles de la croissance et du développement.

La maladie cœliaque est aujourd’hui l’une des affections chroniques les plus courantes dans les pays européens.

Le seul traitement efficace est de suivre un régime strict sans gluten.

 

L’étude : ici, une équipe de gastroentérologues italiens estime que le nombre de cas a doublé en 25 ans, chez les écoliers. C’est un dépistage de masse mené auprès de 7.760 enfants âgés de 5 à 11 ans qui révèle cette hausse de prévalence. Le dépistage a été effectué par test sanguin du bout du doigt pour les mutations du gène des antigènes des leucocytes humains (HLA)-qui prédisposent un enfant à développer la maladie cœliaque. Si le test était positif, les enfants étaient ensuite contrôlés pour les anticorps anti-gluten et le diagnostic confirmé selon les critères de l’ESPGHAN (European Society for Paediatric, Gastroenterology, Hepatology and Nutrition).

 

Le dépistage aboutit à une prévalence de 1,6 % chez ces enfants participants, bien supérieure au 1 % en population générale mondiale;
ce dépistage a conduit à identifier un plus grand nombre de cas qu’au cours de soins standards, qui consistent à ne tester qu’en cas de symptômes ou d’antécédents familiaux de la maladie, explique l’auteur principal, le Dr Elena Lionetti;
mais « il y a aussi plus de cas de maladie cœliaque », des cas qui ne seraient pas diagnostiqués sans stratégie de dépistage : partant d’un taux de 70 % des patients atteints de la maladie cœliaque qui ne sont pas diagnostiqués, les chercheurs estiment que la prévalence de la maladie a globalement doublé chez les jeunes enfants, en moins de 25 ans.

 

Vers un dépistage systématique à l’enfance ? Les auteurs suggèrent l’intérêt d’un dépistage par test non invasif, en santé scolaire. Le diagnostic de l’allergie et l’évitement du gluten pourraient ainsi prévenir les dommages aux villosités qui tapissent l’intestin, la malabsorption des nutriments et des problèmes de croissance.

 

Les preuves s’accumulent en faveur d’une prévalence croissante de la maladie cœliaque avec une grande majorité des cas restant non diagnostiqués. Adopter une stratégie de dépistage efficace permettrait un diagnostic précoce et une meilleure qualité de vie.

 

Mais la question de l’influence du régime alimentaire et d’autres facterurs environnementaux sur l’incidence de la maladie doit également être posée.

Source: Meeting World Congress of Paediatric Gastroenterology, Hepatology and Nutrition 4-Jun-2021 Screening reveals coeliac disease cases in children have doubled in 25 years

Plus sur la Maladie cœliaque et l’allergie au Gluten

Équipe de rédaction Santélog

Cet article Maladie COELIAQUE : En 25 ans, elle a doublé chez les enfants est apparu en premier sur Santé blog.

The post Maladie COELIAQUE : En 25 ans, elle a doublé chez les enfants first appeared on ProcuRSS.eu.

Menu